PRODUIRE UN JEU AUTOUR DE « L’HABITAT PARTICIPATIF »

Un soutien de Colibris 57 Metz à Cotoinous en partenariat avec Natura 4 et la MAEC

Quand deux membres de Colibris et de Cotoinous sollicitent l’aide d’une autre Colibris pour produire des illustrations accompagnant un jeu éducatif, il arrive que ce membre « s’emballe » et produise  le jeu complet, puis participe à sa mise en œuvre :

La MAEC, Natura 4, Cotoinous et Colibris 57 Metz sont les quatre partenaires au départ de ce désir de sensibiliser les plus jeunes à la protection de l’environnement, à consommer mieux et moins, à mieux vivre ensemble ou à économiser (l’argent, l’énergie, les forces en présence), en comprenant ainsi  les enjeux d’un habitat participatif . Cette sensibilisation s’effectue par un jeu proposé dans le cadre des animations à Metz Plage, mercredi 6 août 2014, et jeudi 14 août 2014 de 14H à 17h.

Ce dernier, fabriqué par les Colibris, est en volume grâce à un système rotatif entièrement conçu à partir d’éléments recyclés : disques de meuleuse usagés, tapis de jonc de mer, nappe de table, carton, anneaux récupérés par-ci par là, bouteille d’eau minérale… Il possède une dimension esthétique apte à motiver l’envie de jouer, et sa mobilité permet aux enfants d’en actionner le mécanisme. Il comporte quatre zones de couleurs correspondant chacune à quatre items : covoiturer, partager les tâches domestiques, prendre soin des autres, préparer une fête ensemble. Chacun de ces items est accompagné de cartes illustrées (voir photo des « tâches domestiques » de façon humoristiques, et d’un puzzle à trois pièces.

Au cours de la mise en œuvre les joueurs commencent par découvrir le jeu grâce à la reconstitution des puzzles. Puis ils se familiarisent avec celui-ci par le biais d’un jeu de mémory dont le plateau peint est support. Enfin, on entre dans le vif du sujet : le meneur distribue 12 cartes illustrées à 4 joueurs dont l’objectif est, non de fixer ses cartes sur les cloisons le plus vite possible pour s’en débarrasser, mais d’organiser sa stratégie en choisissant de fixer, de passer son tour en actionnant le système de rotation, ou de demander un « don » à un autre joueur. Ce pour faire en sorte que toutes les cartes en jeu soient posées le plus vite possible. C’est donc un défi de rapidité à relever pour le groupe de joueur, et non pour un seul, qui est lancé. Les actions de collaboration sont valorisées par l’obtention de cartes illustrées particulières qui seront comptabilisées en fin de partie pour l’ensemble du groupe.

La fabrication de ce jeu a demandé beaucoup de temps et de patience, et sollicité des talents artistiques qui en font un matériau bien singulier à exploiter aussi lors d’autres manifestations ultérieures de sensibilisation. Les photographies suivantes montrent le jeu achevé (photo 1), quelques détails des cloisons (covoiturage photo 2), un exemple de trois cartes (tâches domestiques photo 3), un des artistes au travail (photo 4), et trois des quatre cerveaux réunis pour la cogitation (photo 5).

La première expérimentation s’est faite hier, mercredi 6 août, sur le site. Au total 5 équipes d’enfants de 4 joueurs se sont succédées dans une très bonne ambiance ludique. Les objectifs de collaboration ont été atteints pour tous, ceux concernant la compréhension des enjeux l’ont été de façon plus difficile à évaluer : certains enfants déjà sensibilisés à ces thèmes ont pu formuler leurs points de vue aux autres, mais ceux qui les découvraient n’ont pas offert de retour, ou très peu. Quant aux adultes qui les entouraient en les observant (au nombre de 20 à 25 au total), ils ont posé quelques questions. Certains ont pris de la documentation concernant les associations, mais pour la plupart ils ont surtout pris plaisir à regarder leurs enfants jouer.

La solidité du jeu a été mise à l’épreuve par la manipulation de quelques tout petits, non joueurs mais attirés par la rotation. Celui-ci n’a pas bronché, il n’y a aucune réparation à programmer.
Je n’ai pu prendre aucune photo en action car les parents présents s’y sont systématiquement opposés.

Je joins néanmoins une prise de vue-souvenir (photo 6) du moment de repli où nous avons du déplacer le jeu sous la tente pour cause de pluie, alors que nous avions la visite d’une autre « Colibris ». Lorsque la pluie a cessé nous avons relancé les choses par un appel au micro en allant embaucher les enfants qui étaient encore à proximité (et que l’alerte orage n’avait pas fait fuir) pour poursuivre l’expérimentation.

Nous avons regretté de manquer de flyers ou de prospectus présentant notre collectif qui n’était visible que grâce à des colibris origami placés ça et là, et quelques mentions sur l’affichage présentant le jeu.

Cependant l’après-midi a été positive malgré une interruption de l’activité due à la pluie, et le petit nombre de visiteurs déambulant sur le site.

Ressenti positif, à confirmer JEUDI 14 AOÛT à METZ PLAGE, de 14h à 17h !

imageimage_1

image_2

image_3

image_4

pasted-image

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>